Brochures| Trap-Neuter-Return, en français

Download: PDF

Enlever des chats d’une zone crée un vide.

L’ effet de vide a été documenté pour un grand nombre d’espèces à l’échelle mondiale. Traditionnellement, l’approche pour le contrôle des animaux était de capturer et tuer les chats communautaires. Alors que cette approche permet de réduire temporairement  le nombre de chats communautaires dans une zone donnée, ultimement, elle s’avère improductive puisque la population de chats croît de nouveau. En raison de l’effet de vide, les chats qui ne sont pas capturés continuent de se reproduire et d’autres chats s’installent dans le territoire ainsi libéré.

Les chats communautaires n’ont pas de propriétaire et vivent à l’extérieur.

Les chats communautaires, aussi appelés chats féraux ou chats d’extérieur, ne sont pas un phénomène nouveau. Ils s’établissent dans un endroit extérieur où ils ont accès à de la nourriture et à un abri. Même si les chats communautaires appartiennent à la même espèce que les chats de maison (Felis catus), ils n’ont pas été socialisés et par conséquent, ils ne peuvent pas être adoptés. Les chats communautaires peuvent vivre pleinement et en bonne santé dans leurs habitats extérieurs.

De plus en plus souvent, les communautés comprennent que la capture pour tuer ne fonctionne pas—il faut que cela cesse.

Les organismes municipaux de contrôle des animaux procèdent à la capture pour tuer des chats depuis des décennies dans une tentative mal avisée de réduire le nombre de chats communautaires dans une zone donnée. L’approche de capture et mise à mort est improductive puisqu’elle n’a pas d’effet permanent sur la population de chats d’extérieur. Ce cycle continuel et cruel ne reçoit pas l’appui de la population, constitue un gaspillage de l’argent des contribuables et ne répond pas aux besoins des chats et de la communauté. L’effet de vide n’est qu’une raison de plus de l’inefficacité de l’approche de capture et mise à mort.

Capture-Stérilisation-Retour (TNR) fonctionne.

es communautés recherchent désespérément des solutions humanitaires. TNR est la seule approche efficace et éthique pour traiter les populations de chats communautaires. Elle implique de procéder de façon éthique à la capture, la stérilisation, la vaccination et au retour des chats communautaires dans leurs habitats extérieurs. Par la suite, il n’y a pas d’autres portées de chatons—la population est stabilisée. TNR élimine le stress associé aux comportements liés aux grossesses et aux accouplements, comme les miaulements ou les luttes. Non seulement la TNR est l’approche efficace et éthique pour les chats d’extérieur, mais elle améliore leur vie.

Vous pouvez faire une différence et sauver des vies.

Ensemble, nous pouvons combattre l’approche inefficace de capture et mise à mort, appuyer la TNR et s’assurer que les politiques locales répondent aux besoins des chats d’extérieur et de nos communautés.

Pour en savoir plus, allez à alleycat.org/VacuumEffect.