How to save & take care of a kitten and feral cats - an advocacy tool kit

Les Faits: Chats communautaires

Brochures| Trap-Neuter-Return, en français
Download: PDF

Les chats communautaires n’ont pas de propriétaire et vivent à l’extérieur.

Les chats communautaires vivent à l’extérieur dans virtuellement toutes leszones sur tous les continents habités par des gens.

Comme les chats d’intérieur, ils appartiennent à l’espèce des chats domestiques (Felis catus). Toutefois, les chats communautaires, aussi appelés chats féraux ou chats d’extérieur, ne sont généralement pas socialisés ni amicaux envers les gens. Ils vivent leur vie pleinement et en bonne santé, au sein de leurs familles félines appelées colonies, dans leurs habitats extérieurs.

Les chats communautaires se développent bien dans leurs habitats extérieurs.

Des chats vivant à l’extérieur tout près des gens n’est pas un fait nouveau. Ce n’est qu’à la fin des années 1940, lorsque la litière pour chat a été inventée, que certains chats ont commencé à vivre uniquement à l’intérieur. Toutefois, les chats communautaires sont vraiment chez eux à l’extérieur.

Les chats communautaires sont en bonne santé.

Les chats communautaires sont habitués à vivre à l’extérieur, et sont naturellement habiles pour trouver un abri et de la nourriture tout seul. Des études montrent que la santé des chats communautaires est aussi bonne que celle des chats d’intérieur, avec un taux de maladie aussi bas. L’espérance de vie des chats communautaires est égale
a celle des chats d’intérieur.

Les chats communautaires sont des membres inoffensifs de la société.

Les chats communautaires ne représentent pas une menace pour la santé publique. Puisqu’ils ne sont généralement pas amicaux envers les gens et qu’ils évitent les contacts, le risque qu’ils transmettent des maladies est minime. Vous êtes beaucoup plus à risque d’attraper une maladie contagieuse d’une personne se tenant avec vous dans une file d’attente de supermarché que d’un chat.

Chats communautaires

Les chats communautaires ont leur place dans l’environnement naturel.

Les chats ont coexisté à l’extérieur avec la vie sauvage depuis des milliers d’années. Des études scientifiques montrent que les chats font partie intégrante de notre écosystème naturel et n’ont pas d’impact significatif sur les populations sauvages. En tant qu’amoureux des animaux, nous voulons ce qu’il y a de mieux pour tous les animaux.

Cela veut dire que nous devons prendre des mesures à l’égard des réelles menaces à la vie sauvage, y compris les oiseaux: les activités menées par les êtres humains, comme la destruction des habitats, la pollution et les changements climatiques.

Les chats communautaires ne peuvent pas vivre à l’intérieur.

Puisqu’ils ne sont pas socialisés, les chats communautaires ne peuvent pas vivre à l’intérieur avec des personnes et par conséquent, ils ne peuvent pas être adoptés. Les chats communautaires ne devraient pas être apportés dans des refuges. À l’échelle nationale, plus de 70% des chats qui entrent dans des refuges sont tués. Ce nombre grimpe virtuellement à 100% dans le cas des chats communautaires. La seule approche éthique et efficace pour les chats communautaires est l’approche.

Trap-Neuter-Return, TNR. Plus de communautés et de refuges adoptent TNR par le biais de leurs propres programmes
Shelter-Neuter-Return, et Retour chez soi (Return to Field, RTF).

L’approche TNR aide les chats et la communauté.

Dans un programme de TNR, les chats communautaires sont capturés, apportés chez un vétérinaire pour être stérilisés, vaccinés et identifiés par l’entaille d’une oreille (le symbole universel qu’un chat a fait partie d’un programme de TNR), puis retournés dans leurs habitats extérieurs. La TNR améliore la vie des chats et offre une façon efficace, éthique et collaborative de cohabitation avec les chats pour les communautés.

Les chats communautaires ont besoin de votre aide.

Vous avez le pouvoir de sauver des chats! Ensemble, nous

pouvons venir à bout des idées fausses et des menaces qui coûtent la vie de chats communautaires. Pour en savoir plus, allez à alleycat.org/CommunityCats

Share this Resources